top of page

Chapitre 5

Grâce, Repentance et baptême

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.” (Éphésiens 2: 8-9)

 

La compréhension du mot grâce, tel qu’il est utilisé dans la Bible a son arrière-plan dans la monarchie orientale autocratique. La Bible décrit toujours la grâce comme une intervention immédiate, un secours et un cadeau de Dieu. Se tenir dans la grâce est ainsi se tenir dans une relation personnelle, immédiate avec Dieu, dans laquelle Dieu est le donneur et le soutien.

La grâce est le contraire de se faire payer après avoir fait un travail. Le salut donné par grâce est gratuit et est un cadeau obtenu sans mérite que vous pouvez recevoir seulement comme un cadeau, par la foi. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez gagner ou obtenir en donnant un cadeau à quelqu’un ou en faisant une bonne action pour quelqu’un.

 

Quand j’étais jeune, une histoire m’a été racontée, qui je pense, peut expliquer la grâce de Dieu: «C’était quand les ponts ferroviaires étaient actionnés manuellement par du personnel ferroviaire, qu’un père amena son fils à son travail. Le garçon jouait partout et se réjouissait vraiment d’être avec son père. Quand son père entendit le signal indiquant qu’il y avait un train en route, il commença à abaisser le pont ferroviaire afin que le train puisse passer sans encombre. Mais, il y eu un problème: le père s’est alors rendu compte que son fils était en train de jouer juste sous le pont, et il aurait été écrasé et tué si le père avait continué d’abaisser le pont. Le père fut face à un dilemme. Le train s’est rapproché rapidement et le père devait décider si son fils vivrait ou si tous les passagers du train survivraient.  Le père choisit de sacrifier son fils, et le train avec les gens qui voyageaient, heureux et ignorants, est passé. Ces personnes ne savaient pas ce qu’il s’était passé, et la grâce que le père leur avait donnée sans qu’il les connaisse.»

 

Dieu nous a créés, ainsi Il nous connaît. Le père de cette histoire ne connaissait pas les gens qu’il a sauvés, donc cette histoire ne peut pas être directement transposée, mais ce qui est le plus bouleversant est que Dieu a sacrifié Son Fils Jésus, même s'Il savait que les hommes s’étaient détournés de Lui. Dans l'histoire, le père peut être comparé à Dieu et le fils à Jésus. Les gens du train ignorants, heureux et indifférents peuvent être comparés à nous. Dieu nous a créés, a ouvert la voie pour nous et a tout payé pour nous. Il ne nous doit rien, alors que nous Lui devons tout. Et tout cela est gratuit ! 

 

La grâce est l’expression de l’amour et de la miséricorde de Dieu. Selon la Bible, pour l’amour de Jésus, Dieu permet que la grâce prévaut. C’est ainsi, Dieu affranchit les coupables de la punition qu’ils méritent, leur pardonne et leur offre la vie éternelle dans son royaume.

La grâce de Dieu est suffisante, c’est tout ce dont nous avons besoin. Dans notre faiblesse, c’est la force qui nous permet d’avancer. Nous pouvons vivre tous les jours dans la grâce de Dieu. 2 Corinthiens 9:8 déclare: «Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez en abondance pour toute bonne œuvre …»

 

Ce que Dieu offre est une bienveillance imméritée. C’est la grâce qui enlève tous nos péchés et nous sauve, mais c’est aussi la grâce qui nous donne chaque jour de la force. Jésus a payé la sanction pour nos péchés et nous avons reçu Sa justification comme un cadeau gratuit, seulement si nous choisissons de croire en Lui. Nous avons besoin de puissance pour vivre la vie que Dieu nous a appelés à vivre. Nous recevons cette puissance en plus du salut.

Repentance

Examinons encore le fondement. Nous avons tous péché et ne sommes pas à la hauteur du standard parfait de Dieu. Il ne nous est pas possible d’être sauvés par nous-mêmes. Nous avons besoin de Dieu pour nous sauver. Dans Actes 3: 19, il est dit: «Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, …»

Nous avons déjà parlé à propos de la foi en Jésus-Christ, qu’Il est mort et ressuscité, et qu’Il est le Sauveur et Seigneur.  Alors où la repentance intervient-elle ?

La repentance signifie littéralement faire demi-tour, se détourner du mal et commencer à aller dans une direction complètement différente, se tourner vers Dieu par Jésus-Christ.

Changer d’avis signifie penser différemment de ce que nous avons fait avant. La repentance n’est donc pas un sentiment, mais une décision qui conduit à un changement dans nos intentions et actions. Nous le faisons en confessant nos péchés à Dieu, en Lui demandant de nous pardonner et en se détournant de nos péchés.

Dans Jean 3:3-7, Jésus dit à Nicodème, «En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau»

 

Cela veut dire que la repentance signifie plus que le simple regret de nos péchés, plus que juste être désolé d’avoir été pris en train de faire quelque chose de mal.  Cela veut dire renoncer à faire ces choses ou penser ces choses, et laisser l’Esprit de Dieu donner un nouveau départ, une nouvelle naissance Spirituelle. Dieu nous a donné l’Esprit Saint pour nous aider à vivre cette nouvelle vie. Lorsque le Saint-Esprit prend résidence en nous, alors notre esprit est né de nouveau. A partir de là, il commence un processus en nous, qui nous rend progressivement de plus en plus semblable à Son Fils, Jésus-Christ, le Fils de Dieu ! Nous commencerons alors de faire des choix montrant que nous avons choisi de suivre Jésus, qui est la Vérité.

 

Quand nous venons à Dieu pour la première fois, nous nous repentons, demandons pardon et sommes sauvés. Mais la repentance n’est pas quelque chose que nous faisons une seule fois.

Nous devons continuer de vivre dans une attitude de repentance. Nous continuerons de faire des erreurs alors nous devons continuer de demander pardon. Nous devons continuer de confesser nos péchés à Dieu.

Si vous tombez dans le péché, cela ne veut pas dire que vous perdez votre salut. Mais si vous tombez dans le péché et que vous ne vous confessez pas et ne vous repentez pas, alors votre coeur peut devenir dur et commencer à vous écarter de Dieu et vous tourner dans la direction du diable. 

Apocalypse 2:5 déclare: «Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres, … »

Pour vivre proche de Dieu, pour devenir plus comme Lui, nous devons vivre dans une attitude de repentance, en nous détournant constamment du mal et en allant vers le bien.

Je ne sais pas quel type de mauvaise chose vous avez dans votre vie, peut-être de la colère, la violence, un manque de pardon ou du racisme? Il peut y avoir beaucoup de choses différentes. La Bible dit que nous devons détester le mal et nous en tenir à ce qui est bien (Romains 12:9). Donc, choisissez toujours de vous détourner du mal. Demandez à Dieu de vous purifier du mal que vous avez dans votre cœur. Par exemple, choisissez de ne pas juger les gens selon leur sexe, apparence, position ou d’où ils viennent. Laissez Dieu être juge. Choisissez de pardonner, si quelqu’un vous fait du mal. Choisissez d’être bon et vivez dans l’amour. Vivez dans la lumière et pas dans l'obscurité. Parce que les idées, les états d’esprit et les émotions se manifesteront dans notre comportement, nous devons nous détourner à la fois d'un mauvais état d’esprit et d'un mauvais comportement.

Jésus dit dans Jean 13:34 «Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.» C’est ainsi qu’Il souhaite que nous vivions avec les autres.

 

Je ne peux pas prétendre et dire que cela soit facile. Cela peut-être très difficile. Mais avec Dieu, tout est possible. Rappelez-vous qu’Il a promis de nous donner le Saint-Esprit pour notre aide. Jésus dit dans l’Évangile de Jean 14:26: «Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.» 

Priez que Dieu par l’Esprit Saint vous aide à vivre dans l’harmonie et dans l’amour des personnes autour de vous. 

Priez pour que Dieu vous montre les étapes pratiques que vous avez besoin de prendre dans des situations différentes. Et quand c’est difficile, le fait de parler avec d’autres croyants qui peuvent prier pour vous et prier avec vous, est une aide. De cette manière, vous pouvez rester proche de Dieu, comme dit dans Jacques 4:8-9a: «Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus. Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes.»

 

Baptême

La foi n’est pas une question privée. Dieu nous demande de reconnaître Son existence et nous n’avons aucune raison d’avoir honte, nous qui appartenons au Dieu vivant Tout-Puissant, Celui qui nous a tous créés.

Mais pourquoi baptisons-nous les personnes qui ont choisi de croire en Dieu?

Tout comme il y a une puissance à confesser Dieu comme Père, il y a aussi une puissance dans le baptême! Personne ne peut faire le choix de la foi, de la confession ou du baptême pour vous. C’est un acte de foi qui doit être pris par chaque personne individuellement. La Bible dit que tous ceux qui invoquent le nom du Seigneur seront sauvés, mais cela ne s'arrête pas là. Le baptême fait partie du processus pour obtenir les bienfaits du royaume de Dieu. Il n’y a pas de salut dans le baptême mais il y a le baptême qui fait partie du salut. Marc 16:16a dit: «Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé»

 

Laissez-moi encore vous expliquer: Quand Jésus est mort sur la croix, Il a racheté ceux qui se sont repentis des liens avec le diable, des chaînes et de la damnation éternelle. Jésus a payé le prix pour tout ce que nous devons au diable, dont la Bible parle comme “le dieu de ce monde” (2 Corinthiens 4:4). Jésus a payé pour nos péchés, notre culpabilité et notre honte quand Il est mort sur la croix et est ressuscité. Cela nous a libérés du salaire du péché qui est la mort. (Romains 6:23)

Le baptême est plus qu’un acte symbolique. Quand nous choisissons d’être baptisé en Jésus-Christ, au nom de Dieu le Père, l’Esprit Saint et le Fils, nous enterrons notre ancien nous-mêmes.  Le lien spirituel que nous avions autrefois avec le diable est arrêté ou enterré, et nous sommes élevés à une nouvelle vie avec Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur. Avec notre baptême choisi, nous acceptons que Jésus a pris notre péché, notre culpabilité et notre punition sur la croix et que nous sommes morts d’une mort spirituelle avec Lui, et sommes alors relevés avec l’Esprit du Dieu vivant en nous. Romains 6:4-6 dit: “Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché.»

 

Le baptême est un commandement de Jésus (Matthieu 28:19) et pour nous une réponse à notre soumission à Lui. Le mot baptême veut dire que le corps entier est submergé dans l’eau, c'est-à-dire une immersion totale ou une purification dans l’eau.

 

2 Rois 5:1-14 raconte à propos de Naaman, commandant de l’armée du roi de Syrie. Il était lépreux et le prophète Élisée lui avait demandé de se tremper sept fois dans le fleuve Jourdain pour être guéri. Naaman le fit et fut guéri. Cette histoire ne parle pas directement du baptême, mais nous donne déjà un avant-goût de la purification et de la puissance trouvée dans l’immersion, par obéissance à ce que Dieu dit. Dans cette histoire, la parole de Dieu a été transmise par le prophète, alors que maintenant nous avons la parole du Nouveau Testament pour le baptême.

 

Nous pouvons lire aussi l’histoire de Jean-Baptiste (Matthieu 3) et celle de l’eunuque éthiopien dans Actes 8: 26-39. Ils ont été immergés dans l’eau (ils sont entrés dans l’eau) quand ils ont été baptisés.

 

Jean 13: 7-8: «Jésus lui répondit (Pierre): Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt. Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi.» 

Ceci provient d’une histoire dans laquelle Jésus lave les pieds de Ses disciples, donc il n’est pas question non plus directement de baptême, mais il existe toujours un lien et une comparaison dans les mots que Jésus dit: "Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi." Dans le baptême vous obtenez une part avec Sa mort et Sa résurrection.

L’apôtre Pierre a été conduit par Dieu à la maison de Corneille, officier romain, et prêcha la parole de Dieu à ceux qu’il a rencontrés là. Quand l’Esprit Saint descendit sur ceux qui entendirent la Parole, Pierre ordonna que tous ceux qui étaient remplis par l’Esprit soient baptisés d’eau. Cette histoire peut être lue entièrement dans Actes 10.

De même, dans Actes 2:41, après que Pierre eut donné un long discours à des personnes, dès que celles-ci eurent expérimenté pour la première fois l’Esprit Saint, il est dit: «Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.»

 

La Bible ne dit rien sur les enfants et le baptême, mais dit dans Marc 10:13-16: «On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains.»

Romains 10:17 dit: «Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.» Proverbes 22: 6 dit: «Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.» 

C’est la tâche que nous avons pour les enfants, leur enseigner qui est Dieu et ce que signifie suivre Jésus. En tant qu’enfant, ils appartiennent déjà au royaume de Dieu, incluant les mort-nés. Mais quand ils grandissent, ils doivent un jour faire le choix d’appartenir à Jésus et alors d’être baptisés. S’ils adhèrent aux enseignements de la Bible, l’Esprit Saint finira par leur rappeler le baptême. 

D’abord, nous devons choisir de croire, et alors nous confessons notre foi. Cela veut dire que vous devez être suffisamment âgé pour prendre vos propres décisions. C’est par votre propre foi en Dieu, et votre propre confession, que vous êtes baptisés en Jésus-Christ.

 

Dans le baptême nous recevons une nouvelle identité spirituelle et nous avons aussi accès à la même autorité que Jésus avait quand Il a vécu comme être humain sur terre. Le diable a une puissance et cela peut sembler effrayant, mais il n’a pas d’autorité. L’autorité appartient au Dieu Tout-Puissant et au Seigneur Jésus-Christ - et nous en Christ portons l’autorité de Dieu.

« J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.» (Galates 2:20)

 

Jésus dit à Ses disciples dans Luc 22:29: «C’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, …» Plus loin dans Jean 14:12 Il dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père.»

 

Paul écrit dans Éphésiens 1: 17-19: «Afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur  de sa puissance, se manifestant avec efficacité par  la vertu de sa force.»

 

Jacques dit dans sa lettre à ceux qui suivent Jésus-Christ,

Jacques 4:7-8a: «Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous.» Jésus a été lui-même baptisé adulte, quand l'Esprit est descendu sur Lui et qu’Il a commencé Son ministère. (Marc 1:9-11) 

 

Le baptême est plus qu’un acte symbolique alors je recommande que vous soyez baptisé si vous avez accepté la foi en Dieu et n’avez pas encore été baptisé en tant que croyant.

Demandez à Dieu par le Saint-Esprit de vous le montrer et obéissez à Sa parole. Psaume 34: 10 dit: «Craignez l’Éternel, vous  ses saints! Car rien ne manque à ceux qui le craignent.»

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, terminer

Donate to WonByOne

L'enseignement pour faire personnellement connaissance avec Dieu est gratuit. Cependant, maintenir le site web en ligne a un coût. Souhaitez-vous nous soutenir ?

bottom of page