top of page

Chapitre 8

Combat spirituel

Le diable et les démons

Pourquoi Éphésiens 6:12 dit: «Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.»  Nous, Chrétiens, sommes rendus libres, tout se fait par la grâce … Qu’est-ce que les Chrétiens ont à voir avec le combat spirituel? 

 

Aussi longtemps que nous vivons sur terre, dans notre corps terrestre que Dieu nous a donné, nous devons nous défendre contre les attaques rusées du diable. Jésus dit dans Jean 10:10a «Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire.» Dans Apocalypse 12 et Esaïe 14, une guerre est décrite dans le ciel, y compris la façon dont le diable a été chassé du ciel quand il a essayé de se rendre semblable à Dieu. Les deux premiers êtres humains, Adam et Ève, ont douloureusement expérimenté les attaques et ruses du diable, quand il leur a dit qu’ils deviendraient comme Dieu, s’ils mangeaient le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Le fait qu’ils aient écouté le diable, déguisé en serpent, a conduit les êtres humains dans une bataille spirituelle continuelle et une séparation de Dieu.

 

En tant que Chrétiens, nous résistons aux forces des ténèbres diaboliques, dont nous sommes sauvés. Le seul problème est que nous ne sommes pas toujours conscients de cette bataille spirituelle, parce que le diable ne veut pas que nous comprenions qui est Dieu, qui nous sommes en Christ, et ce que nous réserve cette vie terrestre. Le sens de la vie est de vivre avec l’Amour vrai qui est Dieu. Quand nos corps terrestres meurent, la vie continue au ciel avec Dieu. Nos âmes vivent pour toujours. Le diable le sait et est jaloux, parce qu’il a été chassé du ciel, où est Dieu. C’est pourquoi, il fait tout ce qu’il peut pour que vous et moi n’obtenons pas la vie avec Dieu.

De nombreux Chrétiens peuvent confirmer que les batailles spirituelles deviennent de plus en plus fortes, plus ils sont sûrs et fermes dans leur foi. Il y a une explication ‘naturelle’. Dans une guerre, aucun guerrier ne tire sur des chevaux morts, qui sont déjà morts, mais ils tirent sur des chevaux vivants en train de courir.  Les Chrétiens qui lisent la Bible, prient et partagent l'Évangile avec d’autres, peuvent être comparés aux chevaux vivants. 

 

Les anges déchus et démons mentionnés dans la Bible feront n’importe quoi pour arrêter les Chrétiens engagés. Les batailles peuvent se manifester entre personnes, mais la vraie bataille est dans le ciel. C’est pourquoi Éphésiens 6:12 dit: «Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.». Après, dans les versets 13 et 17 il est dit: «C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté… - prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.»

 

J’ai grandi dans un foyer plutôt protégé, où il n’y a pas eu de grandes batailles spirituelles. Au moins je n’ai pas vécu ces luttes moi-même. Dans ma vie adulte et dans le travail d’église, je ne pense pas non plus avoir expérimenté ces batailles, mais sans vraiment savoir ce qu’est le combat spirituel, j’ai compris que c’est une chose dans laquelle nous sommes confrontés, nous croyants - une bataille spirituelle permanente.

Notre surprise a été grande quand nous avons commencé à  comprendre ce qu’est le combat spirituel et comment il se manifeste. Bien que la majeure partie de ce combat soit le ‘sédatif’ que le diable utilise pour nous détourner de la parole de Dieu, de la prière et de la croyance en l’identité de Dieu, la bataille devient plus visible et difficile plus nous sommes proches de Dieu. 

Alors que nous étions venus vivre en France depuis peu, une dame de prière chrétienne est venue nous rendre visite. La première chose qu’elle a dite à la porte de notre maison a été: «Ne dites pas un mot! Je ne vous connais pas et avant que vous disiez quelque chose, je souhaite vous partager que je sens que Dieu vous a choisi pour faire quelque chose en France.» Elle a amené quatre pages de format A4 minutieusement écrites, sur lesquelles elle avait écrit des notes pendant plusieurs années et a commencé à lire. Elle a dit, parmi d’autres choses, que Dieu lui a montré dans son esprit une famille du nord venant en France. Sans nous connaître et sans savoir plus de choses à notre sujet, sauf que nous venions de Norvège et que nous étions venus comme missionnaires, elle décrivit en détail ce à quoi Dieu nous appelait. Ses descriptions, je les avais moi-même écrites en détail, quelques semaines auparavant, lorsque j’expérimentai que Dieu me parlait et me décrivait la mission dans laquelle il nous conduisait. C’est une des manières par laquelle le don de prophétie opère, quand Dieu donne des rêves et visions, et alors les fait confirmer par d’autres personnes. Nous avons alors pu oser aller de l’avant dans la foi en ce en quoi Dieu nous conduit, mais ce n’est pas le sujet que je voudrais aborder ici.
Nous avons expérimenté que cette dame était envoyée par Dieu et que ce qu’elle disait était une confirmation importante que nous étions sur le bon chemin. Elle s’était mise en situation spirituelle vulnérable, ce qu’elle a vécu douloureusement le jour suivant. Elle était avec sa fille à la maison. Sa fille était assise à la table de la cuisine pour faire ses devoirs, pendant qu’elle était dans sa chambre. La fille a eu besoin d’aide de sa mère et l’a donc appelée, mais n’a pas eu de réponse. Lorsque la fille est entrée dans la chambre, elle a trouvé sa mère battue, couchée dans une flaque de sang sur le sol. Ces deux incisives étaient parties, l’une arrachée à partir de la racine et l’autre fissurée. La fille a appelé une ambulance, et la dame a été amenée à l’hôpital aux urgences. Mais qu’est-ce qui s’était passé? La maison était calme et les pièces partageaient un mur (la chambre et la cuisine étaient à côté l’une de l'autre), ainsi la fille aurait dû entendre si quelqu’un avait blessé sa mère dans la pièce à côté. De plus, la seule manière d’aller dans la chambre de la mère était par la cuisine où la fille était assise et faisait ses devoirs, et elle n’avait vu personne passer par là. Il s’avère que son mari, qui était membre d’une secte occulte, avait rassemblé ses amis avec qui ils avaient eu leur rituel dans cette maison le jour où cette dame était venue nous rendre visite. Bien que son mari était au travail lorsque tout cela se produisit, ce furent des démons qui firent du mal à cette dame. Nous avons rencontré cette dame une semaine plus tard, quand elle nous a confirmé cette histoire et la disparition de ses deux dents, alors qu’elle zozotait quand elle parlait. 

 

Au début, quand nous avons été confronté à de telles réalités, nous pouvions à peine croire ce que nous voyions et expérimentions. Mais nous avons rapidement appris à demander à Dieu la protection par le sang de Jésus, et la garde des anges autour de nous chaque jour était une nécessité.  Le monde invisible est aussi réel que le monde visible.

Colossiens 1:16: «Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.»

Hébreux 11:3: «C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce que l’on voit n’a pas été fait de choses visibles.»

 

Comme cela appartient au monde réel, nous avons besoin de comprendre comment vivre et rester proche de Dieu. La vie chrétienne est comme nager à contre-courant dans une rivière; on s'arrête de nager pour un court instant, le courant nous conduit rapidement dans la rivière et il faut beaucoup d’efforts pour lutter contre. Heureusement, nous pouvons crier à Dieu pour demander de l’aide, mais si l’on ne comprend pas la dimension spirituelle et les mensonges qui nous sont servis, il n’est pas certain que l’on comprenne que l’on doit demander à Dieu de l’aide et le salut.

La communion avec Dieu dans la prière est donc importante tout le long de la journée. L’apôtre Paul l’avait compris et ce n’est pas sans raison qu’il dit dans 1 Corinthiens 14: 18-19: «Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous; mais, dans l’Église, j’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d’instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langues.» 

J’ai dit de nombreuses fois «Paul, je te fais concurrence.» Paul ne vit plus depuis longtemps sur terre, et nous ne pouvons pas lui adresser une prière, mais ce qu’il a indiqué en relation avec le parler en langues, fonctionne. Oui, je suis rempli avec le Saint-Esprit et je parle dans d’autres langues. J’utilise vivement cet outil dans la prière. Si je suis dans le métro à Paris, je peux m'asseoir et prier en langues intérieurement. Quand je conduis tout seul, je prie souvent en langues à voix haute, ou quand je marche ou m’assois, je prie souvent en langues. Lorsque je l’utilise le plus fréquemment, je vois de plus en plus une confirmation de la puissance de Dieu. Nous sommes le temple vivant du Saint-Esprit, nous vivons dans un monde spirituel et nous devons oser nous y connecter.

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, terminer

WonByOne Donate

L'enseignement pour faire personnellement connaissance avec Dieu est gratuit. Cependant, maintenir le site web en ligne a un coût. Souhaitez-vous nous soutenir ?

bottom of page